Votre litière de ripe de bois et de granules est-elle écologique?

Absolument! Aucun arbre n’est coupé strictement pour la fabrication de notre litière. En effet, la matière première servant à produire notre ripe et nos granules provient des sous-produits d’usines de planage. Cette matière serait enterrée, brûlée ou utilisée dans un autre processus, si elle n’était pas récupérée par une entreprise telle que la nôtre.

Quant à la gestion des forêts et de la coupe sélective de bois, il y a plusieurs éléments à prendre en compte. Tout d’abord, le bois est une ressource renouvelable. Ensuite, ici, au Québec, tout comme en Ontario et aux États-Unis, les entreprises forestières sont soumises à diverses réglementations très strictes régissant l’exploitation forestière, de sorte à assurer une gestion planifiée de la coupe de bois et garantir la régénération des zones de coupe.

Par ailleurs, la coupe des arbres matures est très positive, autant pour les forêts que pour l’environnement en général. Effectivement, les arbres en croissance filtrent naturellement le dioxyde de carbone de l’atmosphère et libèrent l’oxygène produit par la photosynthèse. Toutefois, quand une forêt est vieille et trop dense, la croissance des arbres cesse et ils commencent à se décomposer, émettant du dioxyde de carbone dans l’air. Cependant, en récoltant ces arbres matures pour fabriquer des produits en bois, le carbone est scellé à l’intérieur du bois. 

On pense à tort que la coupe de bois est un des facteurs de déforestation. Détrompez-vous! Le bois récolté représente une plus petite proportion que la combinaison du bois perdu dans les feux de forêt, à cause des maladies et des insectes.